didier fléchon

Capture fléchon et cadets

Didier Fléchon nous a envoyé cette photo prise à Verchère dans les années 68 à 70. Il est accroupi à l’extrême droite. J’en ai profité pour lui demander ce qu’il était devenu.  JG

un petit retour en arriere est souvent un exercice difficile!

En effet, je suis parti de la JL en 1983 pour jouer à Bonneville sur Arve (74) car j'étais pensionnaire à l'école nationnale d'industrie laitiere (ENIL) de la roche sur Foron.

L'année suivante, je suis allé à Poligny pour poursuivre mes études toujours à l'ENIL en BTS puis certificat de spécialisation pour ne plus repartir de Poligny ou je travaille au Centre Techique des Fromages Comtois comme responsable des personnes apportant des conseils techniques dans les 150 fromageries à Comté que nous avons en convention sur toute la zone d'appellation ( de Brenod à Montbelliard).

D'un point de vue famillial, je suis marié avec 2 grands enfants de 20 et 18 ans.

D'un point de vue sportif, j'ai signé à poligny en 1986 et je suis toujours licencié. Je continue à jouer un peu quand j'en ai le temps et le courrage! J'ai commencé à jouer dans le jura en département et j'ai accompagné Poligny en prénationnale, N4 et N3 en temps que joueur puis en N2 en temps qu'assistant sur une demi saison après notre séparation avec l'entraineur en place.

Je suis encore dirigeant au club de poligny et j'ai été deux fois 3 ans président de l'union jura centre basket (regrouant Lons le Saunier, Champagnole, Montmorot et Poligny) avec des équipes de jeunes en championnat de france  et des séniors filles en N3.

Cet engagement bénévol est une fibre familliale car ma soeur Christine qui a joué à la JL aussi est présidente de l'ALVénissieux Parilly.

Sinon, je cours un peu sur semi ou 20 km.