Historique de la JL Basket

Contact

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Questions

Articles

JL BOURG   /   HYERES-TOULON ………….INCOLORE ET SANS SAVEUR ………

Dans une salle de la JEU toujours bien remplie nos joueurs nous ont servis  une « entrée »  prometteuse  pour la suite de ce (presque ?)dernier  repas  sous la houlette des 2 chefs  Moses SONKO et Jason FORTE au four et au moulin : 60 % des points, 60% des rebonds, et près de 70% de l’évaluation de l’équipe  lors des  2 premiers quart temps, avec des prises d’initiatives pétillantes dans la fabrication des plats qui procurèrent  quelques bonnes sensations aux nombreux convives.

Le reste de la brigade mitonnant un basket un peu fade sans enthousiasme récitant les recettes apprises  parmi lesquelles il manquait, nous sommes plusieurs anciens à le penser, celles concernant la manière de cuisiner la défense de zone de l’adversaire.

A l’entame du 2éme service, rotation des acteurs oblige, les adversaires du jour reprennent des couleurs sous la houlette d’un jeune chef de 21 ans, Axel JULIEN, qui tenait le manche de l’équipe  d’Hyères Toulon depuis le début du service alternant  les recettes collectives et les initiatives personnelles  lorsque l’apathie défensive de ses  défenseurs devenait trop tentante.

 A ce « petit jeu » les Hyérois se rapprochent peu à peu au score faisant douter notre équipe qui se raccroche encore une fois au 2 master chefs  bien épaulés  par Philippe BRAUD  qui a retrouvé et réussi  sa recette du tir à 3 points.

Un bon repas ne se termine qu’avec un bon désert .Bon, la victoire est acquise mais il manque la cerise sur le gâteau : LA MANIERE ET L’ENTHOUSIASME

A la sortie de nombreux convives restaient sur leur faim, espérant  avoir l’occasion de revenir  à la salle Amédée MERCIER dans quelques jours. Cet espoir passe par une victoire de nos couleurs à Boulogne (chiche) afin de ne pas être uniquement sur le podium des victoires à domicile ET que les joueurs  de Rouen soit insensibles à l’enthousiasme et à la ‘’grinta’’de leur coach Laurent Sciarra.

Si ce n’était pas le bon menu, il restera le regret d’une saison à nouveau sans participation au plays off  malgré un public fidèle ,une équipe dirigeante volontaire ,des partenaires et sponsors toujours plus nombreux et à venir une nouvelle salle de 3500 places qu’il faudra remplir et faire vibrer .

Le casting pour la constitution de l’équipe de la prochaine saison sera primordial. A notre humble avis il faudra trouver des joueurs plus combatifs voir avec de l’orgueil  pour ne pas abdiquer lors des matches à l’extérieur et mettre en place un fonds de jeu qui libère les initiatives car lors des matches ce sont les joueurs qui sont sur le terrain.

Roger WUNSCHEL