Historique de la JL Basket

Contact

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Questions

Articles

Résultats de la saison 2014-2015
1ère LEH D 73 - 81 18ème ORL D 75 - 98
2ème NAN E 68 - 94 19ème CHA E 80 - 73
3ème CHA D 99 - 88 20ème BSM D 94 - 80
4ème ROU E 81 - 68 21ème LEM E 83 - 96
5ème VIL E 64 - 86 22ème NAN D 83 - 68
6ème GRA D 71 - 78 23ème GRA E 62 - 68
7ème ORL E 74 - 76 24ème VIL D 65 - 95
8ème PAR D 76 - 84 25ème NTR E 62 - 84
9ème LIM E 70 - 79 26ème PAU D 88 - 67
10ème DIJ D 96 - 101 27ème DIJ E 113 - 117
11ème STR E 63 - 76 28ème PAR E 76 - 80
12ème CHO E 77 - 91 29ème ROU D 87 - 72
13ème LEM D 65 - 87 30ème LEH E 76 - 77
14ème BSM E 79 - 80 31ème CHO D 90 - 80
15ème NTR D 83 - 99 32ème LIM D 67 - 99
16ème PAU E 64 - 77 33ème REI E 87 - 85
17ème REI D 62 - 81 34ème STR D

82 - 86

Capture classement saison 14-15

Capture cinq et top saison

Capture les 3 anciens saison 14-15

Paroles d’un Ancien : Pierre Christophe

Cette saison : que de regrets !

Passionné de basket, très attaché à la J.L pour des raisons  personnelles et abonné de la première heure, je me permets quelques réflexions, toutes personnelles. Elles ne sont que le reflet de mon ressenti.

Il est dommage :

-       D’avoir gardé presque tous les joueurs de la saison précédente alors que, certains, début septembre n’avaient pas tout à fait le niveau de Pro A. C’était une bonne intention, à laquelle j’adhérais, mais le côté affectif n’existe, hélas pas, dans le milieu professionnel.

-        D’avoir raté, en partie, le scooting au sujet des deux nouveaux Américains : l’un, excellent basketteur mais, semble-t-il, très difficile à gérer, l’autre, il vaut mieux ne pas en parler ( !). Et 0pourtant les plus hauts salaires de l’équipe.

-       D’avoir eu tant de blessés tout au long de la saison, le casting des remplaçants n’ayant pas non plus été au top, exceptés pour Green et Théodore.

-       D’avoir perdu le match aller contre Dijon alors que nous menions de 18 points à l’entame du quatrième quart.

-       D’avoir laissé si longtemps Bassett au poste 1 alors qu’il avait été excellent la saison précédente au poste 2.

-       Que l’on ait trop tardé à modifier le Staff.

-       Que le match aller à Orléans ait été faussé et inversé à cause d’une faute d’arbitrage. (La J.L avec un match de plus gagné et Orléans un match de plus perdu, ça change !).

-       Que certains arbitres de Pro A penchent, parfois, un peu trop favorablement du côté des équipes plus « huppées » par rapport aux équipes dites plus « faibles ».

-       Que certains matches de fin de saison (à Dijon, à Paris, au Havre) aient été perdus de justesse ; Bassett à la place de Roberts, ces matches auraient pu, peut-être,  être gagnés.

-       Dommage aussi ce départ précipité de Bassett, qui joue actuellement en République Dominicaine.

-       Que certains joueurs Américains aient, lors des derniers matches, un peu lâché Jean-luc en pensant à leurs stats personnelles.

-       Que l’équipe de Limoges, de Philippe Hervé, qui devait finir de toute façon à la troisième place, ait été aussi irrégulière en cette fin de saison !!! (défaite contre Orléans, victoire de 30 points contre la J.L et défaite à la maison contre Boulogne !).

-       De ne plus revoir, l’année prochaine, en pro B, à la tête de l’équipe de la J.L la doublette Jean-luc et Simon qui ont été en tous points remarquables en cette fin de saison.

-       De ne plus revoir Captain Simon qui avait gagné la sympathie de tous.

Cependant, j’ai eu la chance de cotoyer quelque peu à Vichy, en juin dernier, Christophe Denis, coach adjoint de l’équipe de France A, en stage avec celle-ci. J’ai pu apprécier l’homme pour ses qualités professionnelles et relationnelles.

Quatre mois sans basket, ça va être long ! Oublions cette saison qui nous a apporté bien des déceptions mais aussi quelques joies. Tournons nous résolument vers l’avenir avec, pourquoi pas, un retour rapide vers la Pro A. Nous serons là pour supporter notre équipe.

Allez la Jeu !

Paroles d'un Ancien: Gérard Bardet.

La Jeu en Pro B...

Conjuguée à la victoire d'Orléans, la lourde défaite à la maison contre Limoges renvoie donc la Jeu en Pro B. Si on pouvait s'y attendre, on pensait néanmoins que l'issue serait mois violente (66-99 !), mais que pouvaient faire les gars face à une formation taillée Euroligue qui a joué le match à fond ?

Certainement pas grand-chose... Limoges a fait du 100% pendant les 6 premières minutes, mais la JL était encore dans le coup à la fin du premier quart : 19-23. Le deuxième sera le début de la fin. Limoges est monstrueux à trois points. Jean-Luc tarde à remettre Booker sorti à cause de ses deux fautes prématurées. Smith encore une fois perd ses nerfs et prend sa énième technique. Mais il est là, lui, au moins. Pas comme cet inqualifiable, ou plutôt si, mais la décence empêche d'employer certains termes, Chris Roberts finalement forfait. « Il a mal, on ne sait pas où, mais il a mal... » commentera Daniel... Même Jean-Luc se retiendra en salle de presse pour ne pas sortir des noms d'oiseaux...

A moins 15 à la pause, le mal est fait. Le 3ème quart confirme avec un terrible 9-32. Ceux qui sont au charbon font peine à voir. C'est une démonstration du CSP qui ne lâche rien. Pour preuve : Philippe Hervé pique une grosse colère alors que sa troupe navigue à plus 40...

Seule satisfaction, on gagne le dernier quart (19-15) et on ne prend pas 100 pions...

Coucou, nous revoilou en Pro B. Peut-être pas une raison pour que tous les joueurs ne viennent saluer les spectateurs qui ont pourtant rempli la salle tout au long de la saison. Seuls Flowers, Booker, Sanchez et Prost et Coulibaly qui n'ont pourtant pas joué s'y collent.

Au final, on apprendra que Jean-Luc, s'il restera bien à la Jeu, parce qu'il s'en dit amoureux, ne sera pas le coach de la Pro B. On retiendra aussi de la bouche de Julien Desbottes que le budget 2016 sera proche des 3,5 millions d'Euros... De quoi remonter de suite ? Certainement car il a promis que certaines erreurs ne seraient pas commises à nouveau l'an prochain...

Paroles d'un Ancien par JD Blanc . Version originale et rectifiée.

Ekinox est un endroit curieux; monté dans l'ascenseur, une voix m'avertit qu'il était en surcharge; un panneau affichait : pas plus de neuf personnes; j'étais seul; je ne pensais pas avoir un tel poids dans un lieu destiné au basket; pas plus de neuf personnes....que des gringalets.. mais j'ai pu rejoindre ma place et assister au matche contre Rouen. Rouen, ville célèbre pour sa place du marché, je ne me rappelle plus pourquoi mais je brûle de trouver la réponse. Equinox endroit curieux, où l'on a assisté, pendant un temps mort de la première partie du matche, à une présentation des candidates à l'élection de miss Bresse, en tenue sportive quand même. Dans quel but? Déstabiliser les joueurs adverses ? Concurrencer un autre lieu d'une commune voisine réservé à des quadrupèdes? Ce temps mort n'a d'ailleurs pas permis aux joueurs adverses de contrer la J.L. Peu de choses à dire sur ce matche. Pour moi , un bon matche . On ne pourra pas dire comme je l'avais entendu après la rencontre contre Nancy, il y a un cinq majeur et les autres. D'entrée la JL a mené le bal accentuant son avance régulièrement, avance de plus de 20 points au quatrième quart temps, avance réduite en fin de matche, la partie s'étant résumée alors à un concours de tirs.Les changements de joueurs ne modifiaient rien . Les Bressans (?) étaient appliqués , collectifs , en défense comme en attaque même si parfois des balles étaient perdues par un désir d'être plus collectif. Quatre ou cinq fautes en première mi-temps: mansuétude des arbitres? Peut-être; mais pas dans le restant du matche; arbitrage correct pour moi.. Ce fut une bonne soirée pour tous les présents; sauf les Normands (?) , bien sûr.

Morceaux choisis…

La consultation des journaux ou le visionnage des vidéos apporteront les détails de cette superbe victoire… Quelques extraits cueillis en salle de presse :

  • A. Weisz à l’adresse de Devin: « Congratulations, Mister Booker ! ». Ca se passe de commentaires…
  • La question du mec de France 3 à Jean-Luc : « Quel est le déclic qui a fait que ça refonctionne à la JL depuis quelques temps? » Réponse embarrassée du coach : « Que ça REfonctionne ? Là, je vois pas… Je ne suis pas le mieux placé pour répondre… » On suit l’actualité à France 3 ou pas ?
  • L’énervement du journaliste de l’Est Républicain quand on annonce que c’est Karim Souchu qui va se coller aux questions d’après match : « Mais on s’en fout de Souchu, on ne l’a pas vu du match… » Qu’importe ! Il reste, c’était prévu comme ça… Mais il ne fera pas long feu à la table : rien à lui demander…
  • L’agacement de Weisz à propos du rendement de Falker : « Je ne sais pas quoi en dire… Voilà quelques matches qu’on ne le voit pas… »
  • La prestation de Piétrus, vue par Jean-Luc : « Il a fait du Piétrus. C’est toujours comme ça. Il fait des saloperies, mais il le fait très bien. Il montre ses bras griffés aux arbitres. Il se fait huer mais ça le rend meilleur. J’avais dit aux gars de ne pas tomber dans ses provocations. Devin a bien failli tomber dans le panneau et j’ai eu très peur de la disqualifiante… »
  • Jean-Luc à propos de l’incident sur le parquet entre Smith et Roberts : « Je vais gérer ça cette semaine. C’est délicat mais je préfère avoir à régler ça suite à une victoire que remonter le moral des gars après une défaite… »

Dommage que Orléans et à un degré moindre Boulogne s’en soient tirés. On peut voir les choses d’une certaine manière : Orléans pensait sans doute avoir fait un grand pas en gagnant au Mans à l’issue de leur match. Ils ont du se dire que la Jeu ne lâchera pas en apprenant le résultat des Bressans…

                                                                                                       Gérard Bardet

On en redemande...

Le match démarre avec une petite surprise: Morlende supplée OD à la mène. (En salle de presse, Fred Sarre: "Pach' est Dijonnais et il déteste les Chalonnais... Non, je déconne...") Et même si l'ex joueur de l'ASVEL fait un peu pauvret avec son maillot bardé de scotch pour cacher la misère, les Bressans ne se laissent pas décoller à l'entame, contrairement à leurs récentes mauvaises habitudes (11-13, 5ème). Il y a du banc à Chalon: Evtimov et Tchicamboud rentrent sans dérégler la machine. Il s'en faut de peu (un drive de Michineau) pour que la Jeu ne tourne avec l'avantage à la fin du premier quart (21-22).

Une rafale de trois points des visiteurs (Gradit, Evtimov, Ireland,

Dawson) fait craindre le pire, mais 9 points d'OD dans la deuxième levée permettent aux locaux de rester dans le coup à la pause (47-47).

Le troisième quart débute par une offensive de Morlende. La marque est stérile pendant quasiment deux minutes. Booker veille au rebond. Braud enquille enfin à trois points et la Jeu passe devant. Comme Dawson vendange une contre-attaque de benjamin, le public s'enflamme, mais Gradit calme tout le monde: le mec est partout. Le diablotin Ireland se faufile mais se fait bâcher grave par Flowers. Rien n'est fait à la fin du troisième acte (62-63).

C'est Flowers qui prend feu au quatrième quart. (Toujours en salle de presse, Choulet: "Ce mec ne met des trois points que contre nous!").

Surtout, les adversaires laissent moult lancer-francs sur la ligne. Un missile d'Evtimov à 9 mètres fait planer le doute, tout comme un improbable primé de Dove avec la planche au buzzer. Booker pose un dunk stratosphérique avant l'inévitable série de lancers dans le money-time.

Les Chalonnais craquent un peu, sauf Ireland dont le lancer qui tourne sur le cercle avant de rentrer arrache un sourire à son coach. A 11 secondes de la fin (83-83), Smith balance une vilaine brique que Flowers remet dedans, mais trop tard. Prolongation!

Flowers encore (Sarre: "Il ne marque que contre Chalon", en réponse à Choulet en salle de presse...), Smith enfin éteignent les visiteurs par deux primés fort à propos. C'est fini. Secoués, les gars de Choulet lâchent l'affaire... La JL tient son premier succès pour le retour en Pro A.... Mérité, cent fois mérité...

Choulet aura des mots très durs envers sa troupe à la fin du match:

"bétise, trop bêtes, pas de jugeotte, c'est une blague de laisser 99 points à Bourg, même avec une prolongation.. C'est une tuerie en défense à l'entraînement et le samedi, on ne défend pas. On a peur de faire la faute qui fera rejoindre le banc..."

Sarre, sans encenser outre mesure ses joueurs (Sauf Flowers, mais en réponse à une question...), louera leur réaction: "ils ont fait le job, même si on balbutié quelque situations. Le public? C'est à nous de faire en sorte qu'il nous motive... John Flowers? J'adore ce type. C'est un bonheur de travailler avec des gars comme ça. Quel défenseur, même si ça ne se voit pas toujours. Il comprend (presque) toutes les situations.

Il lui manque juste une dimension physique supérieure..."

La première victoire est dans la poche. Les joueurs ont su réagir malgré le sort et les blessures. Ekinox ne demande que ce genre de matches où les gars mouillent le maillot... La saison est enfin lancée...

Gérard Bardet

Paroles de Josette Lucot.

Qui a répondu à la question : veux-tu écrire un commentaire de rencontre ?

Je ne me sens pas compétente pour faire une analyse de match, je ne pourrais que faire la critique de ce grand cirque médiatique ,où le bruit, la sono ,les lumières et les animations intempestives m'interpellent et me font douter de la présence du basket dans cette salle magnifique par ailleurs.( j'adore le rouge et le noir)

Paroles de JD Blanc

Ekinox est un endroit curieux; monté dans l'ascenseur, une voix m'avertit qu'il était en surcharge; un panneau affichait : pas plus de neuf personnes; j'étais seul; je ne pensais pas avoir un tel poids dans un lieu destiné au basket; pas plus de neuf personnes....que des gringalets.. mais j'ai pu rejoindre ma place et assister au matche contre Rouen. Rouen, ville célèbre pour sa place du marché, je ne me rappelle plus pourquoi mais je brûle de trouver la réponse. Equinox endroit curieux, où l'on a assisté, pendant un temps mort de la première partie du matche, à une présentation des candidates à l'élection de miss Bresse, en tenue sportive quand même. Dans quel but? Déstabiliser les joueurs adverses ? Concurrencer un autre lieu d'une commune voisine réservé à des quadrupèdes? Ce temps mort n'a d'ailleurs pas permis aux joueurs adverses de contrer la J.L. Peu de choses à dire sur ce matche. Pour moi , un bon matche . On ne pourra pas dire comme je l'avais entendu après la rencontre contre Nancy, il y a un cinq majeur et les autres. D'entrée la JL a mené le bal accentuant son avance régulièrement, avance de plus de 20 points au quatrième quart temps, avance réduite en fin de matche, la partie s'étant résumée alors à un concours de tirs.Les changements de joueurs ne modifiaient rien . Les Bressans (?) étaient appliqués , collectifs , en défense comme en attaque même si parfois des balles étaient perdues par un désir d'être plus collectif. Quatre ou cinq fautes en première mi-temps: mansuétude des arbitres? Peut-être; mais pas dans le restant du matche; arbitrage correct pour moi.. Ce fut une bonne soirée pour tous les présents; sauf les Normands (?) , bien sûr.

Cliquer pour lire le bulletin

le bulletin

 

 

textes et images à venir

Saison 2011-12.

Les joueurs laïcs finissent mieux et s’imposent face à la bande de Maurienne.

Une bande, c’est l’impression que j’ai : un meneur Darnauzan, impeccable dans son rôle, des membres agressifs à la limite de la loi…un conseiller, participant moyennement Michon.

A Bourg, des joueurs, avec pour beaucoup du talent !

Mais y avait-il un pilote dans l’avion ? La seule décision de Courcier que j’ai appréciée, c’est celle de passer en zone à 8 minutes de la fin…

 JG

Des records établis contre Maurienne !

19 passes décisives pour Copeland, 37 d’évaluation pour Barro ! Un jeu à deux flamboyant ! Exceptionnel ! Donc rare ? Espérons que non !

Ajoutons la combativité de Sanchez, l’adresse de Delhomme à 3 points et celle de Tsagarakis, un peu pénible, il s’occupe de tout et veut tout faire, cela fait que la Jeu a remporté une victoire, longue à se dessiner…

Le passage en zone a été décisif… Avant je n’ai pas perçu de ligne directrice, de sureté dans les formes de jeu, jeu à deux, bien ou tout seul, mais quoi d’autre ?

Un coach hésitant, tardant à trouver le bon assemblage…

Une défense naïve, battue en 1 contre 1, et laissant prendre les intervalles !

La seule chose de sure, c’est que l’équipe a prouvé qu’elle avait un potentiel.

Attention, la roche tarpéienne est proche du Capitole !

JG

Quimper distancé dans les dernières minutes

Pierre C. m’a dit : « Ce n’était pas un beau match… Copeland pas terrible sauf à la fin…Sonko me déçoit un peu, un bon moment tout de même…Tsagarakis veut tout faire et joue tout seul… Barro réussit en  faisant tout facilement. »

Les stats, ce qu’elles disent. Quimper a tiré plus souvent et a été plus adroit. La Jeu a pris plus de rebonds et surtout plus de lancer-francs, 17  contre 9. C’est sans doute ce qui la fait gagner !

Les Laïcs n’ont pas raté leurs débuts, c’est ce qui compte : 2 victoires à domicile. Que valent-ils à l’extérieur ?

La prochaine rencontre en Champagne nous apportera des indications.

Pour ma part, je pense que cette équipe peut progresser, en particulier les jeunes. Tsa devrait être recadré, Sonko mieux utilisé. Barro sera ciblé mais Copeland peut le valoriser, s’il le veut et s’il le peut !

JG

Barro arrive demain, jeudi !

photo 2996Ousmane Barro

Monses Sonko a des problèmes administratifs, Jean-luc Tissot s’en occupe…

Les autres ont commencé les tests médicaux avec le docteur Jean-Paul Devaux .

JG

Questions à et réponses de Jean-Luc Tissot.
A priori, le calendrier est favorable, les deux premières rencontres se jouant à domicile. L’équipe sera- t’elle prête ?
Le but de la préparation est toujours d’être prêt pour le premier match surtout que la politique de cette saison est le « match par match », c’est ce qui fait durer une équipe, c’est ce qui lui permet de se remettre en question après une victoire et de se remettre au travail après une défaite, et inversement…
Avez-vous ciblé le début de saison ?
Pas particulièrement, même si c’est enfoncer des portes ouvertes que de dire que ce serait mieux de démarrer avec 2 victoires que 2 défaites… Maintenant ce match de Maurienne est particulier, dans le sens ou l’histoire Bourg/Maurienne est de longue date, que c’est une équipe en plein renouvellement (coach et joueur), mais qui reste très dure à manœuvrer.
Le premier match contre Aix ? La bête noire de la JL ?
Notre meilleur ennemi en tous les cas… Mais si on n’arrête pas de la présenter comme notre bête noire, rien ne sert de jouer ce premier match, donnons leur les 2 pts de la victoire et passons à Quimper… les joueurs sont conscients que ce match sera dur, physique, comme le reste de la saison d’ailleurs, mais c’est sûrement mieux de démarrer contre un adversaire que l’on sait dangereux, que d’avoir un match dans lequel nous serions complètement favori.
Que savez-vous du nouveau Maurienne ? Les avez-vous vu jouer ? Les avez-vous « espionnés » ?
Simon Darnauzan, encore et toujours, et 3 nouveaux étrangers très physiques apparemment. Et puis Ekanga, valeur sûre de pro B, avec un recrutement malicieux sur des jeunes. Alors après, les résultats et performances individuelles des uns et des autres en prépa sont ce qu’elles sont, mais cela reste des matches qui ne comptent pas encore, seul le championnat délivre sa vérité.
En résumé, cette première rencontre est-elle d’une importance cruciale ou pas ?
Bien entendu, mais pas que dans le résultat, elle l’est dans l’attitude, la combativité, la concentration, l’engagement, etc… Après on peut perdre ou gagner contre tout le monde dans ce championnat, à domicile ou à l’extérieur, le club doit donc replonger dans une forme de stabilité émotionnelle pour ne pas griser ou inhiber les joueurs au gré des résultats…34 matches, c’est long…

 

Vincent Lavandier répond à une question sur la vidéo.
photo 3016|"La LNB fait obligation de filmer toutes les rencontres même de préparation. Un exemplaire vidéo est remis aux arbitres et un à l’adversaire.Vous limitez vous à cette action ? C'est exact la LNB nous demande de filmer tous les matchs. Mais avant cette demande officielle, nous le faisions déjà sans contraintes simplement dans le respect de la corporation des Questions à et réponses de Jean-Luc Tissot.entraîneurs. Maintenant nous donnons des DVDs ou bien un fichier vidéo type AVI ou MP4 aux adversaires et aux arbitres. Toutefois maintenant je dois mettre les matchs en ligne sur une plateforme d’échange vidéo des clubs de la LNB dans les 24H après le match. Ainsi je charge les vidéos, sous fichiers numériques, qui sont filmés et enregistrés sur DVD et sous format AVI via un Archos, sur la plateforme Sportstec. Obtenez-vous des vidéos des autres équipes par d’autres moyens ? Si oui, lesquels ? En fait, grâce à cette démarche obligatoire pour tous les clubs, je peux avoir accès à tous les matchs de la LNB et plus particulièrement de la Pro B. Donc je peux télécharger les matchs qui nous intéressent afin de préparer les rencontres suivantes. Le temps des cassettes vidéos est révolu et surtout je ne suis plus dans l’obligation de téléphoner aux autres équipes pour qu’elles envoient des cassettes ou DVDs de leur match. Le fait de posséder une vidéo de l’adversaire est-il, pour vous, un élément important, voire primordial ? Déjà j’ai accès à l’ensemble de leurs matchs. Et oui, la vidéo est un moyen très important et primordial. Elle nous donne une vraie visibilité sur les forces en présence individuellement et collectivement. Pour préparer la rencontre, vous vous appuyez, prioritairement sur la vidéo, sur les stats, sur des renseignements écrits ou oraux, obtenus comment ? Lorsque je fais mon « scouting report » (dossier d’observation) sur notre prochain adversaire pour le Head Coach Fabrice Courcier, j’utilise l’ensemble des moyens auxquels j’ai accès : vidéos, stats, et divers entretiens avec les autres coaches. L’ensemble des informations collectées sont répertoriées et analysées; elles me servent à établir ce scouting report. Après il appartient à Fabrice de décider en dernier ressort de la ligne directrice stratégique à mettre en place. Mais malgré tous les moyens auxquels nous avons accès seul compte l’envie de tout donner sur un terrain pour gagner les matchs." Merci à Vincent. JG Mais avez-vous tout compris ? J'ai essayé:AVI, c'est un fichier vidéo, type conteneur.DVD, c'est un dique optique numérique; MP4, c'est un fichier vidéo compressé; Archos, c'est une tablette Internet à écran tactile;la plateforme Sportstec, permet l'analyse technologique d'un sport, un logiciel ? Sans certitude d'avoir tout juste !


Une question pour le préparateur physique

L’échauffement, si on dit toujours comme ça, me parait un peu léger ? Est-ce que ça pourrait expliquer le mauvais premier quart-temps ? Question posée à l’issue de JL Maurienne. Non je ne pense pas que l'échauffement soit la cause du mauvais debut match Tout d'abord concernant la formule "ECHAUFFEMENT LEGER" je ne suis pas d'accord avec ce terme les joueurs ont eu 45 minute de mise en train individuelle ( shoot, stretch , proprioception) puis 30 minutes collectives Il est important de noter quels sont les objectifs de l'échauffement: Au niveau musculaire: L'objectif est de faire monter la température de 37 à 39° afin d'avoir une meilleure réaction et des contractions musculaire plus éfficaces On recherche également a améliorer le tonus musculaire d'ou les étirement activo dynamique Au niveau cardiovasculaire: L'objectif est mettre en route le systeme ventilatoir et circulaitoire ce qui est largement fait en 30minute d'echauffement collectif A partir de la, je ne pense pas que ce soit l'echauffement réalisé samedi soir qui soit la coincidence du mauvais debut de match , je pense qu'il y a tout un tas d'autre paramètre qui entre également en jeu dans la préparation des joeurs et notamment sur UN PREMIER MATCH A DOMICILE. Ensuite pour conclure sur ce sujet , un echauffement plus intense aurait peut etre permis au joueur d'etre plus dans le dur dès le premier quart temps mais aurait aussi puiser dans leur réserves et je penses que cela ce serait ressenti lors du dernier quart temps ou nous aurions eu beaucoup moins d'entrain!!! (à noter score du 4ème quart 30-15)

 

Paroles d'Anciens.Après Rouen.

 

photo 3026    Rien ne sert de courir…. Comment peut-on débuter une rencontre en pensant ne pas défendre ? Au bout de 5mn, 14-2  pour Rouen. A la mi-temps 34-48, après avoir été mené de 19 points et un festival des anciens bressans Poupet et Bronchard face à une défense individuelle fantôme, auteurs à eux deux de 26 points. Les 5 fautes affichées au compteur en disent long! Seul Sonko permit de rester la tête hors de l’eau avec un Barro efficace malgré ses pertes de balles. Rouen déroule son basket tranquillement et la J L affiche un 0/7 à 3 pts. Les vestiaires ont du résonner à la mi temps et c‘est une tout autre JL qui revint sur le parquet avec toujours Sonko en fer de lance. Barro, bien que trop souvent à terre, poursuivit son travail, Tsagarakis retrouvant sa hargne et son adresse bien aidé en cela par un Sanchez très appliqué. La fin de rencontre fut palpitante avec ses tirs à 3 points et ses pertes de balles de part et d’autre, mais à 2 secondes de la fin la JL menait d’un point. La faute sur Rupert, très présent hier au soir mis fin aux espoirs des bressans. Rouen a pris sa vitesse de croisière dans ce championnat et j’ai beaucoup apprécié la lucidité d’un Patiejunas (12 pd) dans les moments chauds et un peu moins la « dureté » d’un Thioune souvent à la limite de l’antijeu. Avec un effectif très complet, Michel Veyronnet peut se permettre de faire jouer très dur son équipe et encore, avec un Siggers inexistant hier au soir ! Fabrice Courcier quant à lui doit se poser beaucoup de question après cette première défaite à domicile: Echauffement, variation des défenses, dureté dans le jeu.... ? La rencontre de Coupe de France mardi contre Fos vient à point pour se reprendre ! G Bon

Coupe : la Jeu l’emporte difficilement contre Fos.
L’avertissement a été inutile, Haquet et Gay ont cumulé 47 points…
La JL s’est réveillé à 3 points avec un 10 sur 20, Tsagarakis en a marqué 5.
Des frémissements : Ferchaud, Da Silveira.
Sonko et Barro bien présents sauf une baisse au score.
Et 82 points d’encaissés, c’est trop !
J’ose dire que je vois cette équipe fragile, voire versatile. Elle peut réussir mais aussi s’effondrer.
JG

Raz de marée à Nantes  La JL balayée au second quart-temps :N 17 JL 14 ; 24-11 ; 16-15 ; 17-15. Les 4 perdus !
L’équipe, des chiffres cata : 55 points, 8 passes décisives, 23 balles perdues, 3 sur 22 à 3 points, 46 à l’évaluation.
Deux joueurs à l’évaluation négative : Copeland , moins 2 ; Ferchaud , moins 1.
J’avais dit fragile. Maintenant le doute augmente. La Jeu joue de façon trop aléatoire pour qu’on puisse cibler les responsabilités.

Question à Jean-Luc Tissot après le match à Nantes et réponse.
« Qu’en penses-tu ? La « faute » est plus du côté des joueurs que du staff ? Ou ailleurs ? Qu’est-ce qui ne va pas ?» JG « Pour te répondre je dirais qu’au-delà de chercher le ou les fautifs, nous sommes plutôt dans la recherche de la ou les causes de ce non match. C’est le premier match durant lequel nous passons vraiment à travers et ou les attitudes n’ont pas été bonnes. Beaucoup de personnes parlent du passé, que c’était comme ça l’année dernière, etc… C’est un jeu dangereux que de vivre dans le passé, car le stéréotype peut prendre le dessus à un moment donné, et les joueurs peuvent finir par croire qu’ils ne sont pas bons. Beaucoup de solutions sont en eux, les consignes sont les mêmes, le basket est aujourd’hui très codifié , très hiérarchisé, et le staff ne leur demande rien d’inhabituel. Le problème est mental aujourd’hui, il faut rester dans le positif, ne pas être aveugle, mais être positif tout de même, car on ne peut pas donner de la motivation, on ne peut que la faire s’extérioriser. Il faut que les joueurs reprennent conscience de leur valeur intrinsèque, et de leur place, de leur rôle dans le groupe. Tout ceci a été reformulé avec eux afin de lever d’éventuels doutes. La tactique de la crainte n’est pas la réponse, c’est une cartouche unique qui si elle ne marche pas, entraînera des comportements irréversibles. Communiquer vrai, marteler les consignes, être rigoureux (le staff et les joueurs) et patient, ne peut être que la solution salutaire. L’avenir immédiat nous dira si le match à Nantes était un accident ou pas… » JL Tissot Merci à lui.

Paroles d'Anciens. Après Bordeaux.
La Jeu, cocorico, la JSA en noir !!! Ils ont joué, ils ont gagné !!! ils nous ont régalés pour cette soirée de gala avec du bien beau monde labellisé NBA, le gratin dans les gradins, Boris sur la piste, joueur éminemment correct avec du fair-play en arbitre-assistant !!! Belle soirée (sûr quand la gagne est là), belle ambiance (évident quand ’’on’’ mène), belle prestation et très bon résultat, inespéré pour certains !!! pour beaucoup !!! Si tous les joueurs du crû sont à féliciter, the KING , the Number One, Donald Copeland, lutin-diablotin virevoltant, d’une adresse exceptionnelle en chef d’orchestre pendant tout le bal, donnant le tournis à son vis-à-vis, maestro à la mène pour une sarabande endiablée, the MVP a permis à la JEU de ne pas goûter à la lie d’un Bordeaux bouchonné, Bordeaux d’une rédhibitoire AOC -Adresse Occasionnelle-, plus rien à voir, plus rien à boire, qui croire !!! mais renouveau d’espoir après cette victoire ; et pour la prochaine, à la maison, c’est de saison, le Beaujolais nouveau, des tonneaux coulera à flots??? Et ce … juste le jour de l’A.G. des âgés !!! Bon, bien joué. Durant les matchs de préparation, La JEU me paraissait montée fin pour pêcher du GROS au large, cavalerie légère pour un long combat dans un championnat relevé, grenadiers voltigeurs à l’assaut de hautes et massives tours de défense, chevau-légers mal armés pour une guerre de positions, mais qui sait, bien épaulés par nos artilleurs-snipers l’espoir photo 3032demeure. A l’état-major, au Chef des opérations Courcier de sonner la charge. photo 3033|image3033|gauche| Plus sérieusement : Entame de partie où les deux équipes rivalisent de maladresse, puis la JEU réglant la hausse, prend l’avantage, avantage qu’elle gardera tout le match malgré de nombreux ballons rendus aux Bordelais par des arbitres très compréhensifs !!! Servilité déplacée ? Culte de la renommée? Restons athées ! Nos acteurs pour cette représentation : Sonko toujours solide sur ses appuis, inébranlable, gardant bien la balle, Koma plus à l’aise quand la Jeu passe en zone !!! masse utile comme point d’ancrage, Barro actif mais trop peu servi et souvent bien timoré dos au panier, Sanchez combatif, très présent physiquement, et notre Angelo, c’est son défaut, Ego trop haut sur ses ergots, Da Silveira mobile, appliqué, de plus en plus en confiance, Delhomme qui se bonifie lentement, parfaite entente avec Copeland pour une mène en duo, Ferchaud adroit aux instants cruciaux , (mollet douloureux en fin de partie, souhaitons-lui prompt rétablissement) Pour conclure, pour être franc du Cabernet, le Petit Verdot (pas verre d’eau) comme le Merlot noir conviennent mieux à la gastronomie bressane que le Gros-plant-nantais très indigeste comme piquette. Joueurs qui se sont sublimés, pour être draftés !!! pour la soirée ou dans la durée ? Allez la JEU ……. Jacky Michel


A Limoges, la Jeu n’a pas trouvé la marche avant…
Il aurait fallu commencer par le dernier quart-temps. Malmenée la JL ne peut s’appuyer que sur Sonko. A l’autre bout de l’échelle, Copeland, attend le moment où tout est joué pour valoriser ses stats. Personne n’est dupe. Fragile, trop léger…
Comme d’hab, l’Ancien Burgien a brillé , Desroses.
Et la JL n’arrive pas à corriger ses défauts, principalement les balles perdues, le peu de tirs à 2 points…

La JL se saborde à Fos
Malgré une meilleure répartition des tirs, plus de tirs à 2 points, moins à 3 points et une bonne réussite à 3 points, 41%, la Jeu a pris l’eau.
Evidemment on pense à la défense, déficiente ?, 28 passes décisives par 4 joueurs principalement, moins d’interceptions que Fos, et beaucoup trop de balles perdues, 17, en progrès néanmoins.
On ne comprend pas, surtout qu’on nous dit qu’on a trouvé ce qui ne va pas, qu’on va corriger…Mais on ne perçoit pas d’évolution.
La JL reste une équipe fragile, mystérieuse dans son alchimie… Faut-il faire comme Fos ?|image3034|centrer|

Contre Denain, la JL gagne au sprint.
Et perd Tsagarakis ! Sanchez et Da Silveira font une percée sympathique !
photo 3041
Jacky Michel :"Match décousu, haché, heurté, seuls Jérôme et, Octavio ont été performants ... Sonko et Koma, en fin de partie, ont apporté une contribution plus conforme à leur statut !!!"


A St Vallier,la rencontre fut pliée en un quart-temps !

Moins 16 au premier quart-temps, puis moins 3, plus 1, moins 4.

La JL fut incapable de redresser la barre ?

St Vallier s’est arrêté de jouer ?

La JL ne défend pas !

Tout le monde est en colère ? Directeur, coach, président ?

Est-ce la cata ? Non, pas encore, la Jeu n’a pas bougé au classement, 11ème mais pas loin de la queue.

Les déclarations sont trop souvent, du genre vous allez voir ce que vous allez voir !

Les deux protagonistes ont pourtant suivi la même trame. Garder l’ossature de la saison dernière.

D’un côté, les choses se sont bonifiées, pas de l’autre. Cherchez l’erreur !

Je doutais, je doute toujours, de quoi, de qui ? Et j’attends la prochaine rencontre, déjà décisive, là ce pourrait être la cata !

JG

Question à JL Tissot : « La JL est-elle en danger ? »

« En réponse à ta question je dirais que comme toute équipe dans ce championnat pro B entre la 3ème et la 17 eme place le danger sera permanent, jusqu'à la fin de la saison. Notre salut passera par notre capacité a gérer les coups de moins bien comme nous connaissons actuellement. En sport tout va vite, et sans nier la proximité avec la queue du classement, il ne faut pas occulter la possibilité d'être dans les 8 sitôt une série de 3 victoires bouclées. Le pb est là, les matches a l'extérieur, problème récurrent... Je vais donc m'attacher avec le staff, a travailler sur de nouvelles approches, méthodes pour débloquer cette situation qui est par ailleurs stigmatisée par tous les acteurs de l'environnement... Sans dire qu'ils n'ont pas raison, les joueurs ressentent de plus en plus de pression... Et ils doivent donc gérer cette tension en plus de leur stress... Nous l'avions déclaré en début de saison, l'humilité sera importante dans un championnat hyper concurrentiel. Il est temps d'être humble et soudé dans les valeurs profondes de la JL et ne pas céder aux dérives actuelles du sport qui fait que l'on honni aujourd'hui ce que l'on a aimé hier. Aidons les gens à progresser plutôt que de stigmatiser leurs défauts... » Merci Jean-Luc.

Portel de Portel par Jacky Michel !

C’est de saison Glorieux de Bresse ! Pleine détresse A la maison Avant les fêtes Amère défaite. . Portel de Portel La Gi-L qui bat de l’aile ! Mais que fait-elle ? Plus qu’aléatoire C’est rédhibitoire A chaque ¼ temps Notre adversaire Au ¼ de tour démarre Pour nos affaires A l’allumage, retard Quel dommage Portel de Portel Mais que fait-elle ? Notre Gi-L qui bat de l’aile ! Absence en défense Attaque toute patraque Mais que fait-elle ? Notre Gi-L battant de l’aile ! Angélo au repos Sonko, bien KO Octavio, en solo Ferchaud, presque manchot Sanchez, mal à l’aise Delhomme, en surhomme Barro, tout en haut Sidibié, oublié Copeland, claudicant… Koma, au combat Et des supporters En manque d’air Mais Portel de Portel Mais où est-elle ? La Gi-L qui bat de l’aile ! Et que pour elle, notre Gi-L Lettre au Père Noël De la sueur pour les joueurs Plus d’efforts pour nos sponsors, Ligne de mire pour le tir, Constance en défense Knack en attaque Du cœur aux supporteurs Du bonheur aux spectateurs Et pour les copains Chez les ‘Anciens’ Une machine à écrire C’est pas pour rire Car sans délais Prendre le relais . . Aux victoires … à voir A notre santé, bonne année C’est terminé, vous pouvez fermer !!

 

Victoire à Antibes.

Une victoire collective, défensive, conforme à ce que demande le staff et qui ne doit rien au père Noël !

Bis, repetita avec Evreux !
Match sérieux, défensif, parfois destructeur, en tous cas déstructurant pour Evreux !
L’entraîneur d’Evreux Rémi n’a pas fait le Valin, Courcier, lui, semble avoir adopter une nouvelle monture, Pégase peut-être ? Pourvu que ça perdure.

Une belle victoire d'équipe

En cette fin d’année, la JL semble avoir trouvé son rythme, malgré les blessés et avec l’arrivée d’un vieux briscard de la Pro B CHERY Rochel. Dans son sillage toute l’équipe se mit au diapason, défendant dur, pour laisser une pale équipe d’Evreux à 55 points. Avec un DELHOMME en verve, un BARRO retrouvé en deuxième période, un KOMA efficace, un FERCHAUD brillant et les confirmations de SANCHEZ et DA SILVEIRA, tous se mirent au service de l’équipe pour offrir au public un match sans problème. Quant à CORNLEY il demande à être revu après quelques entraînements avec ses nouveaux équipiers mais il a laissé apparaître de belles qualités. Fabrice Courcier et Vincent Lavandier ont-ils enfin trouvé la bonne alchimie permettant de recoller au groupe des play off? Le premier déplacement de l’année 2012 chez le leader Boulazac pourrait être édifiant.

Meilleurs vœux à tous. GB

 Fabrice Pacquelet: débuts à la Jeu

photo 3051 Vous êtes nouveau à la JL ! Pouvez-vous nous dire ce que vous avez découvert ? Comment vivez-vous ce nouveau métier ? JG Lorsque je venais assister aux matchs comme supporter, il y a beaucoup de choses concernant le club et son organisation que je ne soupçonnais même pas et que j'ai découvertes en prenant mes fonctions. Il s'agit notamment des différentes composantes du club autour de l'équipe Pro et du staff : la section amateur, le club Affaires BB+ et l'ensemble des partenaires publics ou privés, le club des supporters, l'Amicale des Anciens et bien sûr les bénévoles. Tous souhaitent accompagner et aider le club mais les échanges sont insuffisants et les actions manquent parfois de coordination. Je considère donc que nous pouvons progresser et créer des synergies efficaces. Ensuite, même si çà ne fait pas partie de mes attributions, j'apprend au quotidien sur la partie sportive aux travers des échanges que j'ai avec Jean-Luc, avec le coach et avec Vincent. Je m'imprègne de leur grande expérience car le sportif est au coeur et a forcément une influence sur les différents domaines que je gère avec Caroline, Arafat et Sébastien. Enfin, j'ai eu la confirmation de ce que je m'attendais à trouver, à savoir un club bien structuré, construit sur des fondations solides. Les dirigeants partagent une vision commune et les mêmes ambitions pour la JL. Je peux donc capitaliser sur le travail passé pour tirer le club encore plus haut dans ces performances extra-sportives en terme de partenariats, de communication, de marketing, de billetterie et de spectacle. Depuis mon arrivée à la JL, il y a maintenant 6 mois, je n'ai pas vu passer le temps. Plus qu'un nouveau métier, il s'agit surtout pour moi d'exercer mes compétences dans un environnement différent avec des objectifs différents d'une entreprise traditionnelle comme celle dans laquelle je travaillais avant. J'ai été bien intégré et suis très satisfait. Nous avons déjà mener à terme certains dossiers, comme la refonte du site internet et l'intégration d'un nouveau logiciel de billetterie permettant entre autre la vente en ligne, mais nous avons de nombreux autres projets. Je souhaite que nous soyons à l'écoute du public et des partenaires ; j'ai donc missionner un stagiaire pour faire différentes enquêtes qui nous permettront de mieux répondre aux diverses attentes des uns et des autres.


Limoges a du pot, la JL n’en a pas, St Vallier se balade !

Vichy gagne contre Fos, Denain s’impose à Evreux de 20 pts.
Une semaine cruciale pour les Burgiens, ça leur sera difficile de s’en sortir.


Contre Vichy, les remplaçants boostent la JL! Paroles d'Anciens
C'est G Bon qui s'y colle.
"Mission accomplie
La JL a fait le boulot hier au soir. Dans une rencontre ou les deux équipes jouaient gros, pour Vichy, gagner une première fois à l’extérieur et pour la JL ne pas perdre contre la lanterne rouge. Chacun sa mi temps, Vichy en première ne parvint pas à distancer la JL qui tient surtout grâce à une bonne adresse à 3pts. Fabrice Courcier avait privilégié de faire reprendre d’entrée les joueurs de retour de blessures et, bien que tous foulèrent le parquet, il avait beaucoup de mal à trouver un cinq complémentaire. Dans ce contexte Koma montra déjà qu’il était dans un grand soir.
En seconde mi temps la JL évolua avec les hommes en forme du moment : Delhomme et Koma brillants en attaque, Cornley et Chery se sacrifiant en défense. Dès le milieu du 3è QT la JL se détache et Vichy ne pourra jamais revenir. Sur un match qui ne restera pas dans les mémoires, où le « banc » a amené la moitié des points et avec le retour en forme des Barro, Copeland et consort, la JL a toutes les notes pour (bien) voyager vendredi à Denain.
Encore faudra-t-il que le chef d’orchestre trouve la bonne (re)partition pour ramener une victoire indispensable. Les rencontres aller sont terminées et la JL n'est pas dans la première partie du classement.
Lors des matches retour la JEU recevra que des équipes mieux classées qu'elle (à l'exception d'Antibes). Avec le retour de tous, la JL doit faire beaucoup mieux."


A Denain, la JL perd…
En défense, aux lancer-francs, 23/30 pour Denain, 12/18 pour la Jeu.
En ayant le même nombre de fautes, 19, 18, on peut penser que les Burgiens « placent »mal leurs interventions, trop tôt ou sur les tirs.
15 réparations, au moins, sur 19 possibles !
Le temps de jeu est bien réparti mais je ne sais pas si c’est la solution.
Chery se troue, Cornley apporte points et rebonds, Ferchaud, 49% de réussite à 3 points, 2ème de proB, est sous utilisé, du moins son adresse.

 

Un Ancien m'a écrit. JP Perrier
Je lis régulièrement tes commentaires sur le site des anciens qui résultent des informations que les uns et les autres ont bien voulu te communiquer. Je suis beaucoup plus pessimiste. Le match contre Vichy peut se résumer de la façon suivante : En attaque le meneur de la jeu monte la balle, la passe à un coéquipier situé au delà de la ligne médiane lequel s'avance et prend un tir à 3 ou à 2 points. D'ailleurs il est difficile de vanter tel ou tel autre système en attaque : il n'en existe plus. le bras gauche du meneur ne se lève plus pour les signes convenus, le coach s'agite en touche pour indiquer ce qu'il faut faire etc...etc... du basket NBA de bas étage ! La défense homme à homme est fatigante c'est bien connu. Donc on utilise de plus en plus la zone : cela n'empêche pas nos adversaires de nous passer plus les 35/40 points fatidiques par mi-temps, annonciateurs d'une défaite probable. Les causes : erreurs de recrutement depuis quelques saisons sur l'ensemble des individus impliqués. Les filières de recrutement exploitées par Laurent Tissot au service Malekci, Thinet, Maucouvert, Sarre ont été abandonnées : nous en payons le prix. Nous avons vu du beau Basket à Bourg. Ce n'est plus le cas actuellement. Merci à JP Perrier.


Paroles d'Ancien, Pierrot Guénard.
photo 3063 J'ai passé une excellente soirée ! ouais ! Le sport professionnel étant à inscrire dans les spectacles, celui de ce samedi était pour moi très satisfaisant. Les puristes (et j'en connais) peuvent dire que c'était un match un peu fou, avec une première partie où les Boulonnais ont pu faire admirer leur adresse et les bressans leurs pertes de balles. Au cours du premier quart-temps, j'ai même eu l'impression d'assister à l'opéra de Frantz VON SUPPE, "Cavalerie Légère" avec une belle énergie de part et d'autre et des chevauchées à bride abattue. L'ambiance commence à changer au deuxième quart,et on sent que l'on veut limiter le rôle des solistes. Peine perdue , Djamel et Angelo jouent un ton au dessus, ce qui entraîne tout l'orchestre bressan. Après l'entracte 'pardon ( la mi-temps), les dieux soufflent encore sur les ailes d'Angelo, dont l'envolée s'appuie sur une basse continue assurant un très bon tempo. La formation des gens du Nord joue à contre-temps, on craint un moment que les vagues de la Mer du Nord les emportent définitivement. Le chef d'orchestre boulonnais n° 5 "BAH" la mesure avec énergie et redonne de la couleur à son ensemble qui retrouve alors l'esprit de la partition en profitant des fosses notes adverses. Malgré tout on sent bien que l'intensité dramatique est tombée et que les "locaux" jouent une fugue, alors que les Nordistes sont plus près d'un requiem. Le public comblé manifeste debout sa satisfaction, espérant bien assister à d'autres concerts de ce type et pouvoir saluer les artistes par de nombreux rappels debout. Merci à lui. JG




A Quimper, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

J’avoue, mon titre était prêt. Je pensais que la JL allait profiter de l’absence de Lovedale et surtout de Paelay.
Tout bon jusqu’à la mi-temps.
Puis tout faux, l’inverse jusqu’à la dernière minute.
Enfin, ce fut le hold-up, je n’ose dire le miracle quoique en pays breton…
Bravo aux chapeaux ronds !


JL St Vallier, avec retard …
Belle victoire, belle attaque, bon collectif… Enorme Sanchez ! Faudra l’attacher, sinon , il va s’envoler ! A St vallier, Prowell crève l’écran et Disy, phénomène habituel, se ballade.
Pluvy a échoué par pêché de gourmandise, à mon sens il fut dominant.


A Rouen, la Jeu finit mal !
Des blessés, certes, des présents absents, devant au score, derrière aux stats…
Les meneurs nuls ou presque, pas que, peut-on aussi penser !
Sur la dernière remise en jeu, à qui interdiriez-vous de donner le ballon ? …

 

Paroles d'un Ancien: JD Blanc.
photo 3073|Ca avait bien commencé avec une salle pleine, un bonne ambiance, un jeu de la JL avec une attaque variée, deux pénétrations , un panier à trois points, des paniers de dessous, une défense efficace et un premier quart temps gagné avec cinq points d'avance. Puis le physique des joueurs adverses , leur défense, leur agressivité, leur rapidité a empêché des tirs dans de bonnes conditions, provoqué des pertes de balles, une absence de la JL au rebond offensif et souvent une domination dans notre raquette, indépendamment des adversaires présents sur le terrain. Boulazac a pris les devants et contrôlé le matche jusqu'à la fin de la rencontre, faisant montre parfois de suffisance, d'énervement, je n'étais pas le seul à le dire hier soir, ce qui permit à notre équipe de se rapprocher plusieurs fois, de prendre la tête à une ou deux occasions. Nos joueurs n'ont pas démérité , avec mention particulière à Jérôme
Sanchez, Ousmane Barro nantis de deux fautes trop tôt, le début de Donald Copeland , la combativité de Cornley et la bonne volonté d'ensemble . Il m'a semblé qu'à plusieurs reprises les arbitres ont fait preuve d'une certaine mansuétude vis à vis de certaines actions des joueurs de Boulazac


Après Vichy, ça sent… mauvais !
Je ne tiens pas à expliquer pourquoi ! De toutes façons, les choses vont rapidement redevenir lisses comme d’habitude. C’est toujours la faute des joueurs, c’est tout de même trop facile, il faudrait gratter un peu plus…

 

La situation des effectifs.
JL Tissot a bien voulu nous la communiquer. Merci à lui. « Le staff est en contrat encore la saison prochaine. Octavio Da Silveira et Jérôme Sanchez sont en contrats encore l’année prochaine. Tous les autres sont en fin de contrat. Pour Cornley, si Sonko devait revenir, on ne pourrait le conserver car il est pigiste médical de Sonko, et la date limite des signatures pour les jokers était au 28 février. Mais pour l’instant, Sonko est encore en stade de rééducation et n’a pas entamé sa phase de réathlétisation. » Pas gagné, ni pour cette fin de saison, ni pour la prochaine ! JG

Avant JL Fos, délirons un peu !
photo 3076

"Ainsi font, font, font,
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font, Trois p'tits tours
et puis s'en vont.
Les mains aux côtés, ..." Et pas ailleurs !
Et d’accord président, bousculons la hiérarchie ! Lavandier échange avec Courcier, on ne risque rien. Delhomme rentre à la mène, avec Sanchez et Da Silveira dans le champ ; dessous Barro, garde sa place épaulé, il en a besoin par Cornley. Et vous verrez, essayer, c’est l’adopter.
Le hic ! Si j’ai beaucoup d’estime pour Montbrison, son passé, son tournoi, ses hommes, il faut bien une exception à la règle, elle s’appelle Machabert. Habituellement, il ne nous gâte pas mais après Laplace, ça pourrait devenir une habitude.
Rassurez-vous, il m’arrive de me tromper. Mais s’il égare ses mains, ce ne pourra être qu’à notre avantage !
Haquet ne jouera pas, bienvenue aux autres Anciens Gay et Momo Sy. JG

 

Paroles d'un Ancien: JC Crétin .
photo 3077

 On a gagné les doigts dans le nez !! Match difficile pour la jeu mais une victoire qui fait du bien. Nous avons encore souffert à l'impact. Barro n'a pas digéré le régime Dondon de la semaine passée et Copeland très insuffisant Les maladresses près du panier des joueurs de Fos nous ont permis de rentrer à + 2 à la pause. Après un 3e quart difficile, le passage en zone de la JL fut décisif. L'énergie de J Sanchez et la fin de match d'Angelo (2 paniers primés, 2 lancers une passe décisive) ont permis à la Jl de l'emporter. La différence s'est surtout faite au niveau du banc 34 pts pour la jeu, 17 pour FOS. Koma remarquable (20 pts 6 rebonds 24 d'évaluation en 17 minutes ! Trés bonne défense de Chéry Cornley et Sanchez. Ferchaud aux abonnés absents. A Fos sans Hacquet, Gay toujours dangereux ligne de fond mais Giffa Roby et Clark 5 sur 26 aux tirs. La JL est mieux mais toujours très fragile au poste 1. On a connu dans la salle de la rue C Robin un remarquable Soarés, Vic pour les anciens hier on a découvert un petit Soarés, José au Sifflet !!! avec un Machabert toujours aussi suffisant !


Avant Evreux JL, l’ère sans Copeland débute !
De toute façon, c’est un changement, décisif ? On ne le saura pas tout de suite et il est permis de penser qu’il est tardif, voire insuffisant.
La Jeu est toujours 16ème au classement extérieur ! Mais elle vient de gagner contre Fos ! Mais Evreux a gagné à Rouen !
Sans Copeland, la JL a remporté 2 victoires sur 3, une à Antibes, une à la maison contre, Evreux. Espérons que c’est un signe favorable.
Les Burgiens pourraient covoiturer les arbitres, un du Jura, l’autre de l’Isère. Je n’irais pas jusqu’à dire que ce sera un plus.
Journée décisive pour les play-offs, la Jeu n’aura plus son destin en mains si elle perd, m…. à eux ! JG


Evreux, la  JL défaite !
55 points des 3 Ricains d’Evreux, efficaces et rentables. Evreux possède une culture américaine, due sans doute à la présence d’une base de l’OTAN (avant 1966).
Delhomme MVP JL, Sanchez en hausse, Barro, Koma en baisse, une défense encore insuffisante. Ainsi s’explique ce nouveau revers burgien.
Le problème va être désormais de maintenir l’intérêt du public et des médias, prêts à s’enflammer pour le foot et le rugby !


On s'y attendait, la Jeu à côté de ses pompes.
De l'animation autour, des poms poms, des trompettes, des tambours, une mascotte, un tout sympathique mais manquant de coordination !
Le match. Du côté de la JL, les joueurs étaient manifestement perturbés par l'annonce de l'arrivée de Sarre. Courcier aussi! Il commença d'ailleurs par une agitation à la Sarre avant de reprendre son comportement habituel. Des excuses donc ! Antic gesticula et mima les actions de sa troupe, extrêmement disciplinée et collective. Et Carter survola la rencontre, ne laissant aucune chance aux Burgiens.
Comble de malheur, Tsagarakis se blessa ainsi que Cornley. Avec Courcier, blessé dans son amour propre, on peut s'attendre à une drôle de fin de saison.
JG

 

Ce n'est pas un poisson d'avril: Julien Desbottes.
40 ans en 2012 et déjà 30 ans à la JL 3 enfants basketteurs ( 2 à la JL, une à Viriat ) Quelques souvenirs – il faut bien faire un choix ! Je débute en benjamin, puis poursuis en minimes avec jean Denis. Champion régional cadets en qualité de capitaine, coaché par Louis, le responsable d’équipe .. Christian Barailler : on trouve dans cette équipe « Fox » - Stéphane Faussurier, Fabrice Guillet, Olivier Thomas, entre autres. Je finis lors de la montée de N4 en N3. J’ai entrainé étant jeune, arbitré souvent, supporté … beaucoup. Au rayon des bons souvenirs on trouve aussi, en vrac : les échanges en Allemagne, les montées des PRO évidemment, un 3 points de Bovin contre l’Asvel, la semaine des As, un match contre Risacher & Cie à Clermont ( malgrè … 144 pts encaissés ! ) Faits divers : à la JL, j’y ai même fait mon service militaire ( ! ), et connu mon épouse Sandrine. Confidentiel : gamin j’ai emmené mon tambour pour supporter l’équipe 1 Depuis 10 ans : en charge des finances du club pro. ************ Ci-joint le contenu détaillé de ce que j’ai dit en conférence de presse. Le cadre référentiel du projet : développer une véritable identité de notre club en cohérence avec nos valeurs et le potentiel de notre territoire. Depuis deux ans environ, nous avons commencé à nous projeter dans la nouvelle salle, et à ce moment là nous avons OUVERT UNE BOITE A IDEES. Nous y avons recenser, jour après jour, et aussi nuit après nuit ( .. ) : a. Des bonnes pratiques des autres clubs, des autres sports, du monde du spectacle b. Des choses à améliorer c. Des critiques aussi, que nous avons entendues et notées Enfin, il y a quelques mois quand Gérard nous a exprimé à Didier et moi son souhait de se retirer, et qu’ils m’ont sollicité, j’ai listé certains atouts de notre club : Défaut professionnel sans doute : j’ai commencé par notre structure budgétaire et sa part élevée de sponsors privés, La fidélité de notre public et de nos partenaires L’efficacité du club affaires BB +, évidemment Le soutien des collectivités, caractérisé par la nouvelle salle La culture sportive des habitants du territoire ET aussi, et peut être SURTOUT le fait que l’on peut ambitionner d’ évoluer durablement en 1ère division dans notre sport ALORS UN JOUR JE ME SUIS DECIDE …. ET J’AI PLACE LA BOITE A IDEES SUR LA TABLE DU SALON, ET JE L’AI OUVERTE au début je ne vous cache pas que c’était vraiment le bazar car cela faisait un moment qu’on la remplissait sans l’ouvrir nous avons identifié les axes stratégiques que vous connaissez ( sportif, spectacle, modèle économique, liens avec la section basket amateurs ) nous avons fixé des objectifs, et nous nous sommes posés des questions. Quelques exemples : i. comment sécuriser notre recrutement ? ii. comment conserver nos joueurs de talents ? iii. comment trouver une identité à notre centre de formation ? Couvrir davantage de catégories, comment capitaliser sur la récupération de l’agrément ? iv. mais aussi, comment proposer un spectacle renouvelé et attractif pour faire des matchs un spectacle familial et remplir Equinox ? v. comment construire le développement budgétaire de notre club sur 3 ans, en cohérence avec le tissu économique de l’Ain, pour dégager à terme une masse salariale joueurs qui soit dans la moyenne de celle des clubs de PRO A ? vi. comment faire de la section basket amateurs nos premiers supporters et comment peut-on les aider à mener leur propre stratégie ? Pour répondre à ces questions nous nous sommes systématiquement replacé dans notre référentiel identitaire, de valeurs et de territoire. Aujourd’hui un plan d’actions est défini, ligne à ligne. Mais le plus important demeure les hommes devant conduire se projet. Comme d’autres bressans, j’ai continué d’entretenir avec Fredéric Sarre, depuis qu’il est parti en 2006, une relation fidèle et sincère ; il a pour notre club, ses supporters, ses partenaires, pour Gérard et Jean Luc, un attachement tout particulier, et lorsque nous avons fait ensemble le calque entre notre projet et ses aspirations personnelles, qu’il m’avait livré déjà à plusieurs reprises, il devenait de fait notre choix n°1, nous devenions de fait son choix n°1. Comme une évidence. Frédéric Sarre vient pour coacher à Bourg, mais pas seulement. Compte tenu de son adhésion à notre projet, il prendra aussi, dès cette année, et pour une durée indéterminée, des responsabilités plus larges dans le cadre de la mise en œuvre de notre projet sportif, évidemment en binôme avec Jean luc, de telle sorte à ce qu’il puisse progressivement se retirer du terrain et que nous puissions garder sa compétence au service de la JL ; Avec ces hommes, avec lui, le projet n’est pas seulement lancé, il doit véritablement décoller et aboutir.

Compléments d’information sur J Desbottes et digressions narcissiques.
Julien : « Service militaire qui existait à "l'epoque", service Ville dans une association ( animations basket à la piscine, tous les lundi après midi ... Du mois de juillet !). J'ai quand même eu un diplôme d'aviateur ? Va comprendre ! Enfant , école lazare carnot avec laurent Barailler et Cyriac Babad, dans la meme classe depuis la première année de maternelle, basketteur et maintenant mon associé ! » Jean-Denis Blanc : « je l'ai entraîné en minimes, un an ou deux c'était un bon meneur, bon équipier, volontaire, et beaucoup d'humour; j'en garde un bon souvenir » J Grolet : « 37 ans avant Julien, l’école Lazare-Carnot comptait dans ses rangs J-Denis et Andrée Grolet. J’étais instit dans cette école jusqu’en 1971. Un peu plus tard, A Grolet enseigna l’EPS dans cette même école et eut comme élève Julien. A 30 ans d’intervalle Julien et moi, eurent le même entraîneur, Louis Malecki… »photo 3093 Les cadets en 91, Desbottes, c'est le 11 !


Jérôme Monnet et Jimmy Baxter ont joué ensemble
à Dijon en 2005-06.


photo 3094

 "Jimmy photo 3095Baxter, très bon joueur de basket, bonnes qualités d' adresse, grosses qualités |image3095|gauche| athlétiques qui en font un joueur spectaculaire et il est facile à vivre dans un groupe. Je pense qu' il fera un bon complément aux joueurs de l' équipe actuelle." Merci Jérôme


JL  Nantes, un début tonitruant puis une victoire pénible à acquérir.

P Christophe : « J’ai eu la trouille, de moins 22, ils ont réussi à nous passer devant deux fois. Baxter est au dessus du lot, mais Quintard lui attacha un chien de garde. Douillet a le physique de son père, mais il est trop pataud au basket.Courcier tarda à interrompre la remontée nantaise. Les arbitres furent corrects, peut-être un peu plus… »
5 fautes de moins pour les Burgiens, 4 lancer-francs accordés aux Nantais contre 17 !
Par ailleurs, les Nantais dominèrent le rebond. L’arrivée de Volcy devrait améliorer ce domaine.
Il faudrait tout de même que les Laïcs retrouvent une meilleure forme pour vaincre à Bordeaux.


Victoire nauséabonde des JSA !
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
A 7 contre 5…
Des chiffres éloquents : 13 fautes pour Bordeaux, 32 pour la JL
45 lancer-francs, 10 pour la JL
100 d’évaluation pour les JSA, 97 pour la JL
Et sans les lancer-francs, l’évaluation est de 60 pour Bordeaux , et 91 pour les Burgiens.
Des stats incroyables et impossibles.
Je ne crois pas qu’on sache un jour pourquoi, ça je le dis par expérience. Dans le temps, c’était déjà arrivé, maintenant avec les moyens de communication modernes, on peut supputer…


Une belle victoire, un extra-terrestre !
Encore des blessés: Ferchaud, Koma ! Mais les autres existent et ne lâchent rien... puis Delhomme et Baxter interviennent. Baxter, MVP, 29 d'évaluation. Bravo à tous !
C'est quand même mieux quand les arbitres officient régulièrement. JG


"La JL au niveau du leader.

A l’issue d’un match plein d’intensité et d’un niveau rarement atteint cette année à Bourg, la JL est passée près d’une victoire sur le leader venu validé sa montée en Pro A. Les joueurs de la JL se sont battus jusqu’au bout et la décision s’est faite sur des détails: quelques lancers francs laissés en route, des arbitres sifflant cinq fautes en une minute permettant à Limoges de revenir à un point à la mi-temps, Baxter maladroit à 3pts… mais surtout un Frédéric Sarre pianotant sur une palette de joueurs très complète avec un Massie de grande classe (meilleure évaluation, meilleur marqueur, rebondeur et passeur de Limoges) , un Gomis précieux à la mène et un Desroses utilisé pratiquement que sur le 1er et le dernier QT terminant le travail. Bravo aux joueurs de la JL, à Baxter bien sur pour son activité, à Volcy pour son abattage, à Barro face à la classe de Massie, à Delhomme dans un tâche difficile, à Ferchaud pour sa seconde période et à l’ensemble de l’équipe pour leur combativité.

A la vue de cette rencontre la JL a sa place en PO, mais ceux ci se gagnent sur l’ensemble de l’année…."

Gérard Bon


Si la JL gagne ses deux dernières rencontres, elle finit huitème !


Jacky Michel, défaite...Il pleut sur la ville …. Gronde l’orage Rien ne sert de courir Il faut marquer à point Un point ! un point c’est tout Un point, c’est beaucoup D’une belle apothéose En sombre névrose C’est peu de chose Au démarrage beau décollage Et puis !!!! quel atterrissage, Ou plutôt amerrissage Ratages, cafouillages, coquillages Car déjà, là-bas, la plage … Tout au début, quart d’euphorie Et au rebut, trois quarts de gabegie Une prolongation sous émotions Sans capitulation ni reddition Des réactions par à-coups La JEU jouant son va-tout Avec son destin en mains Sursaut, avant cette triste fin Mais en vain sur notre faim… Désespoir de victoire. Des hauts, des bas Une saison branle-bas D’une courte tête Nouvelle défaite Ce n’est pas la fête Reste des lendemains Pleins d’entrain Nouveau refrain … Avec d’autres joueurs Nos belles couleurs Reprendront vigueur Allez la JEU Ce n’est qu’un jeu !!! Merci à Jacky

 

La Jeu gagne à Aix
Ce qui est déjà bien! en plus Sonko a tenu sa place,et à part les jeunes Sanchez et Da Silveira, les autres sont à créditer d'une performance honnête.
J'ai trouvé que l'équipe de Maurienne était très nerveuse, voir excitée à l'image d'Osby et que le patron, c'est plus Darnauzan que le coach Michon.
Reste que cette équipe peut aller loin en play-offs !
Les arbitres ont été pitoyables. Pourquoi Betton a t'il voulu se mettre en scène ? Cluzel compensant souvent. JG

 

Les Pros


groupe maillot charles rema-10d57


 

Stats saison 2011-2012, performances
Équipes Pts 2p% 3p% lf% rd Bp Pd Pts 2pts 3 pts ro co In Év pd/bp int/bp fpr/fp
Aix-Maurienne 85,5 48 35 71 76,9 14,1 16,2 79 28,8 6,2 29,5 2,4 7,5 94,5 1,1 0,5 1,0
Antibes 78,4 48 30 70 80,3 16,2 16,7 77,7 28,9 6,9 28,5 2,3 8,6 87,4 1,0 0,5 1,0
Bordeaux 77,5 48 33 76 78 16 17,1 76,5 28,2 6,3 32,3 2,1 6,5 86,9 1,1 0,4 1,1
Boulazac 78,6 47 34 70 74,1 14,4 15,9 75 26,9 6 27 2,5 7,4 86,7 1,1 0,5 1,0
Boulogne-sur-Mer 81,1 45 32 70 66,1 13,1 15,1 82,6 30,1 7,8 29,1 1,9 9 85,7 1,2 0,7 0,9
Bourg-en-Bresse 81,4 48 36 78 74 15,3 18,6 80,4 28,4 7,3 30,2 1,9 7,4 92,3 1,2 0,5 1,0
Châlons-Reims 78,1 47 36 74 74 14,6 16,3 70,2 24,6 6,3 28,1 1,8 9,9 88 1,1 0,7 1,0
Denain 81,3 48 36 73 71,8 16,9 15,1 86,7 33,7 7,3 33,5 2,1 7 86,6 0,9 0,4 1,2
Evreux 76 46 30 70 73 14,8 15,3 76,7 27,2 7,3 32,1 2,1 7,9 83,7 1,0 0,5 1,0
Fos-sur-Mer 78,9 46 33 72 69,2 15,2 16,3 74,2 27,1 5,7 30,2 3,4 8,6 87,6 1,1 0,6 1,0
Le Portel 76,2 46 33 70 63,9 14,6 16,5 83 30 7,5 29,3 1,5 7,2 81,2 1,1 0,5 0,9
Lille 76,1 44 34 70 63,4 14,4 16,2 74,8 25,8 6,2 28 1,9 9,5 81,6 1,1 0,7 0,8
Limoges 82,8 48 39 71 75,7 15 17,4 73,7 27,2 6,1 30,1 2,6 8,7 93,8 1,2 0,6 1,0
Nantes 74,5 46 31 70 65,4 16,4 15 76,8 27,8 6,2 30,3 2,5 9,7 79,7 0,9 0,6 1,0
Quimper 68,9 41 33 67 63,8 15,3 11,6 78,4 28,1 7,6 27,9 1,5 8,2 67,2 0,8 0,5 1,0
Rouen 81,5 47 37 80 69,8 12,4 16,3 82,4 30,4 7,8 29,7 1,8 6,7 90,5 1,3 0,5 1,0
Saint-Vallier 80,6 46 35 70 67,3 15 16,6 81,9 29 8,4 29,6 2,4 8,6 87,9 1,1 0,6 1,0
Vichy 69,3 41 32 68 62,5 13,4 13,6 76,8 28,3 7,4 29,1 2,4 7,4 72,6 1,0 0,6 1,0

angelo-tsagarakis-a-montre-la-voie-a-ses-partenaires-laurent-thevenot

Angelo Tsagarakis 

Stats saison 2011-2012, places
Équipes Pts 2p% 3p% lf% rd Bp Pd Pts 2pts 3 pts ro co In Év total class
Aix-Maurienne 1 1 6 8 3 4 10 12 12 6 10 6 11 1 91 2
Antibes 10 5 17 15 1 16 4 10 13 9 14 8 8 8 138 10
Bordeaux 12 6 10 3 2 15 3 6 9 8 2 10 18 9 113 7
Boulazac 9 8 8 10 5 5 12 5 3 2 18 4 12 10 111 6
Boulogne-sur-Mer 6 15 14 13 13 2 14 16 16 16 13 13 4 12 167 15
Bourg-en-Bresse 4 3 3 2 7 13 1 13 11 11 6 12 14 3 103 5
Châlons-Reims 11 9 5 4 6 7 8 1 1 7 15 16 1 5 96 4
Denain 5 4 4 5 9 18 15 18 18 12 1 9 16 11 145 12
Evreux 15 13 18 16 8 9 13 7 6 10 3 11 10 13 152 13
Fos-sur-Mer 8 11 11 6 11 12 9 3 4 1 5 1 6 7 95 3
Le Portel 13 12 12 12 15 8 6 17 15 14 11 17 15 15 182 16
Lille 14 16 9 11 17 6 11 4 2 4 16 14 3 14 141 11
Limoges 2 2 1 7 4 10 2 2 5 3 7 2 5 2 54 1
Nantes 16 14 16 14 14 17 16 8 7 5 4 3 2 16 152 14
Quimper 18 18 13 18 16 14 18 11 8 15 17 18 9 18 211 18
Rouen 3 7 2 1 10 1 7 15 17 17 8 15 17 4 124 8
Saint-Vallier 7 10 7 9 12 11 5 14 14 18 9 5 7 6 134 9
Vichy 17 17 15 17 18 3 17 9 10 13 12 7 13 17 185 17


barro

Classement LNB victoires Domicile % Extérieur % Anglaise points
1 Limoges 27 1 Fos-sur-Mer 88 1 Limoges 71 1 Limoges 10
2 Boulazac 25 1 Limoges 88 2 Boulazac 65 2 Boulazac 8
3 Châlons-Reims 24 3 Bordeaux 82 3 Châlons-Reims 59 3 Châlons-Reims 7
4 Aix-Maurienne 22 3 Boulazac 82 4 Aix-Maurienne 53 4 Aix-Maurienne 5
5 Fos-sur-Mer 22 3 Châlons-Reims 82 5 Bordeaux 41 4 Fos-sur-Mer 5
6 Bordeaux 21 6 Aix-Maurienne 76 5 Evreux 41 6 Bordeaux 4
7 Boulogne-sur-Mer 18 7 Boulogne-sur-Mer 71 5 Fos-sur-Mer 41 7 Boulogne-sur-Mer 1
8 Evreux 17 8 Bourg-en-Bresse 65 5 Rouen 41 8 Evreux 0
9 Bourg-en-Bresse 16 9 Antibes 59 9 Antibes 35 9 Antibes -1
10 Antibes 16 9 Evreux 59 10 Boulogne-sur-Mer 35 9 Bourg-en-Bresse -1
10 Lille 16 9 Lille 59 10 Lille 35 9 Lille -1
11 Saint-Vallier 15 9 Saint-Vallier 59 12 Bourg-en-Bresse 29 12 Saint-Vallier -2
13 Nantes 14 13 Nantes 53 12 Nantes 29 13 Nantes -3
14 Rouen 14 14 Le Portel 47 14 Saint-Vallier 29 13 Rouen -3
15 Le Portel 12 14 Quimper 47 15 Denain 24 15 Le Portel -5
16 Denain 11 16 Denain 41 15 Le Portel 24 16 Denain -6
17 Quimper 9 16 Rouen 41 17 Quimper 6 17 Quimper -8
18 Vichy 7 18 Vichy 35 17 Vichy 6 18 Vichy -10

Coup d'envoi par Batum lors de la rencontre contre Bordeaux.

 

batum-a-donne-le-coup-d-envoi-photo-jean-pierre-balfin


Les stats des joueurs

 

 

Joueur MJ Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Sonko Moses 12 31.5 18.2 6.9 - 12.8 53 1.3 - 3.8 34 3.0 - 3.8 78 1.3 5.7 6.9 0.3 0.3 1.8 1.7 2.5 2.3 3.5 19.6
Baxter Jimmy 7 33.4 17.1 6 - 13.8 43 1.4 - 6.1 22 3.7 - 4.3 86 0.7 3.7 4.4 0.1 0.4 5.0 1.9 2.3 2.0 4.1 17.9
Barro Ousmane 33 30.4 14.9 5.8 - 9.3 62 0.0 - 0.1 0 3.2 - 4.3 74 2.8 5.7 8.5 0.8 0.6 1.3 1.4 2.8 3.2 4.3 19.6
Cornley Jamelle 13 30.0 14.2 5.9 - 12.8 46 0.8 - 2.5 32 1.8 - 2.5 72 2.1 3.6 5.7 0.2 1.0 0.8 0.3 2.0 2.6 2.7 11.5
Tsagarakis Angelo 22 26.5 13.6 4.4 - 9.7 45 2.5 - 6.3 39 2.4 - 2.8 85 0.1 1.5 1.7 0.0 0.2 2.4 0.6 1.7 2.0 3.1 10.9
Copeland Donald 22 30.0 10.7 3.4 - 9.1 37 1.4 - 4.4 31 2.6 - 3.2 81 0.5 1.9 2.4 0.1 0.5 5.3 0.8 2.6 2.5 3.5 10.4
Volcy Jean-Richard 4 24.5 10.3 4.3 - 8.3 51 1.0 - 3.0 33 0.8 - 1.0 80 0.8 4.5 5.3 0.5 0.3 2.3 2.0 1.5 3.0 1.8 14.5
Ferchaud Cédric 30 23.2 8.6 2.9 - 6.5 44 1.9 - 4.0 47 1.0 - 1.1 90 0.4 1.9 2.4 0.0 0.1 2.2 1.0 1.0 2.4 1.0 9.4
Koma Cheikh Ibrahima 32 16.2 7.9 2.9 - 6 48 0.5 - 1.4 35 1.7 - 2.0 85 1.1 2.1 3.2 0.2 0.4 1.0 0.4 1.6 2.8 1.9 7.6
Delhomme Jesse 34 23.4 7.3 2.5 - 5.3 47 1.0 - 2.3 43 1.3 - 1.6 81 0.4 1.6 2.0 0.0 0.2 3.8 0.7 1.6 2.4 2.5 9.2
Chery Rochel 21 21.2 5.3 1.8 - 4.5 40 0.9 - 2.5 36 0.9 - 1.2 75 0.7 2.3 3.0 0.2 0.1 1.3 0.6 1.2 2.0 1.1 6.0
Sanchez Jerome 34 18.9 5.1 2 - 3.9 51 0.3 - 1.0 30 0.8 - 1.2 66 0.6 2.8 3.4 0.3 0.2 2.2 1.1 1.3 2.6 1.1 8.4
Da Silveira Octavio 30 11.6 4.4 1.8 - 3.6 50 0.3 - 0.9 33 0.4 - 0.6 66 0.8 1.6 2.5 0.1 0.1 0.5 0.4 0.8 1.4 1.1 5.1
Sidibe Malik 9 3.2 0.0 0 - 0.5 0 0.0 - 0.1 0 0.0 - 0.0 - 0.1 0.2 0.3 0.0 0.0 0.2 0.0 0.4 0.4 0.0 -0.4

copeland 2


                                                  Copeland.

cornleyferchaud dubiez


Cornley                                      Ferchaud et Dubiez


jl pro 1 2012


la-jl-peut-avoir-des-regrets

Mullins et Delhomme

sanchez 2012

Sanchez

sonko

 

jl pro 2011-12 ter


haquet da silveira

Haquet Da Silveira


du-changement-a-tous-les-etages               je-suis-attache-a-la-jl-bourg

Le changement de présidents.



Résultats des équipes amateurs

Poussines :

pf
Championnat départemental : 6 victoires - 4 défaites - pas de classement

PALLADINO Lois

ECHAVIDRE Pauline

HOFFMANN Anna

KARIM Léa

RAUD Camille

RIOUAL Laura

VILLEMAINE Serena

BOUNOUH Hajar

PETITJEAN Gabrielle


Poussins 1 :

pg 1

Championnat départemental : 3 victoires - 3 nuls - 4 défaites - pas de classement

6            BERTOLINO Joseph

9            PELLETIER Valentin

4            BRARD Maximilien

7            AUBRIL Sosthene

8            SYLVESTRE Florian

10          BERTOLINI Paul

11          JOUBERT P.Alexandre

 

 


Poussins 2 :

pg2

Championnat départemental : 5 victoires - 1 nul - 2 défaites - pas de classement

6            KAABECHE Illies

9            PEYNE Quentin

5            BARDET Théo

11          MEGHROUI Jami

4            MARMONT Ryan

7            FAIVRE Jeremy

8            JUYAUX Esteban

10          BALDEMIR Abdullah


Benjamines UFBB :

bf union

Championnat régional groupe A : 4 victoires - 10 défaites - classement : 6 ème

4            DESMARIS Chloé

5            LEMONNIER Coralie

6            BEN MABROUK Linda

7            PROMPT Flavie

8            LIKIBI Christella

9            ABOUDI Nesrine

10          DE PINHO Solene

11          BOUDET Mathilde

12          MERCIER Lisa

14          ZITOUNI Mawassen

15          LECOT Anouk

 

 

 


Benjamins 1 :

bg1

Championnat régional groupe B : 8 victoires - 6 défaites - classement : 4 ème

4            HAUDIQUET Jeremie

5            DARBON Corentin

6            SERRANO Théo

7            TAPONARD Martin

8            LEDROIT Olivier

9            BRAUN Erwan

10          BENEUT Julien

12          SARRON Arthur

14          AUBRIL Mathias

15          RAUD Valentin


Benjamins 2 :

bg2



Championnat départemental 2ème série : 7 victoires - 6 défaites - classement : 5 ème


Minimes Filles UFBB :

mf union

Championnat régional groupe A : 9 victoires - 5 défaites - classement: 3 ème, vice-championnes du lyonnais

5            SONZOGNI Alexia

6            PERROUD Daphné

7            DELIOT Andréa

8            THIAM Hanna

9            TERRA Farah

10          VILLEMAINE Anissa

11          AUJOULAT Mélissa

12          LANGER Salsabyl

13          TRUFFET Marie

14          BARBOSA Charlene


Minimes Filles :

mf

Championnat départemental 2éme série : 8 victoires - 3 défaites - classement: 2 ème, 1/2 finale départementale

5            EDJEKOUANE Lydia

6            AMIN Jade

9            DESBOTTES Valentine

10          GOIFFON Morgane

11          BELAHDA Anissa

13          BOTKOVITZ Pauline

15          ROBIN Jade


Minimes Garçons 1 :

mg1

Championnat régional groupe A : 7 victoires - 7 défaites - classement : 4 ème, 1/2 finale régionale

4            Hugo BAS DIT NUGUES

5            Guillaume LEGRAND

6            Corentin LONG

7            Victorien CONVERT

8            Paul GUILLON

9            Adrien DEMOLY

10          Mathis GOETZ

11          Corentin POULET

12          Théo RECHICHI

13          Thomas GUILLY

14          Valentin VUILLERMET


Minimes Garçons 2 :

mg2

Championnat départemental 2 ème série : 8 victoires - 0 défaites - classement : 1 er, Champions de l'Ain 2ème série

4            ARBANT Antoine

5            SAUCHAY Hugo

7            DESBOTTES Alexandre

8            MOREL Thibault

9            CORDIER Tom

10          LECONTE Florian

11          HALBOUT Axel

12          DUSSEUX Antoine

15          MEGHRAOUI Ryan


Cadettes UFBB :

cf union

Championnat régional groupe A : 6 victoires - 8 défaites - classement: 4 ème, vice-championnes du lyonnais

4            ROULIN Juliette

5            CANDOTTO CARNIEL Elise

6            ARREDI Solene

7            DEVAUX Caroline

8            CORMARECHE Laurie

9            FOUILLET Marie

10          ROUSSELET Pauline

11          TERRA Myriam

13          FOUILLET Charlotte

15          GUEREMBENGA Aurélie


Cadettes :

cf

Championnat départemental 1 ère série : 3 victoires - 11 défaites - classement : 8 ème

4            JOBAZE Camille

5            COUSSINET Oriane

6            RAUD Mathilde

7            VEUGE Marie

8            ROZET Chloé

9            VURBIER Laura

10          TCHICOU Yvie

11          OUJADDOU Sarah

12          MORELLET Valériane

13          DROUET Amandine

15          MENOUNGA Mariline


Cadets 1 :

cg1

Championnat national 1 ère série groupe A : 2 victoires - 4 défaites - classement : 3 ème, 1/16ème de finale coupe de France

4            MARTINEZ Quentin

5            NNANG ENGO Yannick

6            HARDY Baptiste

7            PROST Thomas

8            TROESCH Julien

9            MURTIN Nathan

10          HILD Pierre

11          TISSERAND Antoine

12          PFISTER William

13          BERANGER Louis

14          ZOA Jean Marc


Cadets 2 :

cg2

Championnat régional groupe C : 10 victoires - 4 défaites - classement : 2 ème, finaliste championnat régional

4            BOLCATO Alexis

6            REVERCHON Paul

7            REYNIER Clément

8            DEZ Julien

9            COMBES Aurélien

10          GREFFE Romain

11          BAJARD Félix

12          FOUILLET Martin

13          TIROLE Loick

14          DARMEDRU Yoan

15          TORRENT Myron

              GERVASONI Mathias


Cadets 3 :

cg2

Championnat départemental 1 ère série : 7 victoires - 7 défaites - classement : 5 ème

4            MENCARELLI Luca

6            PIRAT Simon

7            REVERCHON Paul (absent sur la photo)

8            WEICKERT Aurelien

9            BEAUDET Clément

10          PRIMOT Romain

11          BURTIN Kévin

12          BOTTEQUIN Antoine

13          HAMADI Abass

14          GUYON Alexandre


Senior Filles UFBB :

sf union



Championnat régional 1 : 16 victoires - 6 défaites - classement : 2 ème

4            Anne DEBENAY

5            Lucie PERRONET

7            Fanny MERCIER

8            Karen DEMONT

9            Juliette CAMUSET

10          Aurélia BADET

12          Fanny PLACE

13          Maud KIS

14          Jennifer PERRIN

15          Aurélie CHARVET


Senior Filles :

sf1

Championnat départemental 1 ère série : 12 victoires - 6 défaites - classement : 4 ème, 1/2 finaliste - Vainqueur de la coupe de l'Ain

4            FERCHAUD Stéphanie

6            CAMP Marine

7            CHOUQUET Cécilia

8            COURTINE Pénelope

9            MATHIEU Vanessa

10          PERRAT DIT JANTON Laetitia

11          LABRANCHE Aurore

13          CORMARECHE Sophie

14          BREYSSE Maud


Senior Garçons 2:

sg1



Championnat régional 1 : 20 victoires - 8 défaites - classement : 1 er Champions du lyonnais

4            LOGEROT Benoit

5            MERLE Grégory

6            FAIVRE Thomas

7            BOLLET Clément

8            OUSSI Mustapha

9            HILD Pierre

10          BORNEAT Julien

11          MEGAS Clément

12          GIRARD Cédric

13          LAROCHE David

14          ERONI Sébastien

15          CHRISTOPHER Eric


Senior Garçons 3 :

sg2

Championnat régional 3 : 4 victoires - 18 défaites - classement : 12 ème

4            MAZUIR Rodolphe

5            BERGER Julien

6            GUILLOT CAMPO Flavien

7            MARCHETTI Arthur

8            GIMARET Romain

9            PILLET Stéphane

10          ROUX Sébastien

11          DESMARIS Nicolas

12          PEULET Valentin

13          BOGGIO Grégory

14          ZAHID Morad (absent sur la photo)

 

L'équipe loisirs avec dans ses rangs, le nouveau président des pros Julien Desbottes.

loisirs


Les benjamins vainqueurs du challenge du conseil général.

bg challenge du conseil général


Les minimes 2 troisièmes du Lyonnais.

DSCF3341 JL Bourg 3eme 800x600

 

 

Capture bilan saison 

ordonnance166

Larry Williams vainqueur du concours de dunk au All Star Game !

concours dunk

concours dunk 1

Bourg se sépare de son pivot David Monds

lundi 13 mai 2013

monds david
David Monds

Mis à pied à titre conservatoire mi-avril, le pivot américain David Monds (2,05 m, 29 ans) a finalement été coupé, a indiqué son club, Bourg-en-Bresse, dans un communiqué. Le joueur ne s’était en effet pas présenté  pour la réception d’Antibes le 13 avril et n’avait ainsi pas pris part à la rencontre. Pour justifier cette absence, Monds avait alors expliqué que sa femme venait de mettre au monde leur deuxième enfant la veille.

Après réflexion et accord entre les différentes parties intéressées, le club bressan a donc choisi de se séparer de Monds qui était revenu au club après une saison de Pro A à Orléans et qui n’arrivait pas réussi à répondre aux attentes du staff de la JL malgré des stats plutôt solides : 14,3 pts à 56,1 %, 6,0 rbs et 1,6 pds en 25 min.

Le communiqué de Bourg :

« La JL Bourg Basket et Monsieur David Monds sont parvenus à mettre un terme aux difficultés apparues au cours de ces dernières semaines, par rupture anticipée et d’un commun accord du contrat qui les liaient. La séparation étant

actée, la JL Bourg se félicite de cette issue, concertée avec son ancien joueur, qui permet d’éviter une situation

contentieuse préjudiciable aux deux parties. David Monds souhaite à ses anciens coéquipiers de bons play-offs et remercie le public de Bourg-en-Bresse pour son accueil chaleureux ».

http://www.jlbourg-basket.com/un-1er-bilan-de-la-saison.html

jl pro 2012-2013

 

L'équipe pro 2012-13.

 

jason f

 

                               Jason Forte le pigiste .

 

Capture jason forte

 

 

Capture stats joueurs jl

 

Capture tops saison

 

Capture cinq et top saison

 

Capture classement pro b 2012-13

 

Capture bg champions ain

Capture bg conseil g

 

 

Capture as et coupes

 

 

 Capture présidents ag

 

 

 

n3

 

Seniors N3.

 

ufbb seniors

 

Seniors N 3.


Capture jl n3

 

 

 

 

Capture sg2

 


 

SG2

David ALLAIN (14), Nicolas DESMARIS (11), Flavien GUILLOT CAMPO (6), Sébastien ROUX (10), Grégory BOGGIO (13), Arthur MARCHETTI (7)
Thomas FAIVRE (4), Romain GIMARET (8), Julien BERGER (15), Arnaud LAURENT (5),
Rodolphe MAZUIR (12), Stéphane PILLET(9)


Capture cg1







Capture jgCapture cg2Capture cg3Capture mg1Capture mg2Capture bg1Capture bg2Capture pg1Capture pg2Capture mini poussin


Capture école de basket


Capture loisirs


Capture sf





Capture pf


Capture bf



Capture bf union


Capture mf union

Capture cf

.