Historique de la JL Basket

Contact

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Questions

Sangouard le Villeurbannais s'est souvenu de Sangouard le Bressan. Un instant d'amitié pour un entraîneur heureux.

Bernard Sangouard, qui termina sa (brillante) carrière de joueur à la JL Bourg, avant de rejoindre l'ASVEL en tant qu'entraîneur, à la fin de la saison dernière, avait tenu à venir encourager ses amis bressans, au palais des Sports de Gerland, en Coupe de France, contre les espoirs de Jet Lyon. Une attention fort appréciée par le président Louis Malecki et les basketteurs de la Jeunesse laïque.
C'est un Bernard Sangouard heureux que nous avons retrouvé. «Pour ma première année d'entraîneur, me retrouver à Villeurbanne, c'est une chance. Cela m'a du même coup, contraint à une sérieuse remise à niveau, car la Nationale III n'a rien à voir avec la Nationale 1 A » .
Ravi de son aventure au sein de l'élite, Bernard insiste aussi sur le plaisir particulier qu'il éprouve à travailler à l'ASVEL « Non seulement cette équipe obtient de bons résultats, mais en plus, elle est constituée de joueurs agréables, intelligents et dotés d'une bonne mentalité » .
Adjoint de Greg Beugnot, Bernard Sangouard a aussi en charge l'équipe espoirs de l'ASVEL. Une équipe composée de jeunes formés au sein du club, qui doivent concilier le basket avec leurs études. Cela explique que les espoirs de l'ASVEL aient du mal à rivaliser avec bon nombre de formations renforcées par des recrutements et déjà quasi-professionnelles.
«Nous nous entraînons trois fois par semaine. La plupart de nos adversaires ont cinq séances hebdomadaires... » .
Revenant sur le match contre la JL Bourg et les espoirs de Jet Lyon, Sangouard indique: « En fin de match, les Bressans se sont logiquement imposés grâce à leur expérience et à leur physique » . II a, bien sûr, remarqué que les hommes de Pierre Murtin et Christian Diot ont tardé à rentrer dans la partie, et étaient, pour la plupart, assez loin de leur, meilleure forme.
II n'en dit rien. II préfère souligner que la JL dispose d'un solide potentiel : « La Jeu a une bonne équipe. Elle doit bien réussir » .
Louis Malecki, lui, a déjà profité de l'opportunité pour demander à Bernard Sangouard de venir animer un colloque à Bourg. «Ce serait sympa... » .
Bernard n'a pas dit non. Sangouard le Villeurbannais s'est souvenu de Sangouard le Bressan. Un instant d'amitié pour un entraîneur heureux.