Historique de la JL Basket

Contact

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Questions

2 Août 1993 : JEROME MONNET AU PAYS DU DOLLAR

Encore cadet, Jérôme Monnet un grand espoir de la JL Bourg. Au reste, il rejoindra dès cette saison, l'effectif de l'équipe fanion... et la Nationale
III. Afin de lui donner toutes les chances de développer ses qualités intrinsèques la JL à pris une très bonne initiative: lui offrir un stage de deux
semaines au collège Robert-Moriss, à Pittsburg (Pennsylvanie).
Le jeune Bressan était donc Outre-Atlantique au cours de cette deuxième quinzaine de juillet. Inutile de dire qu'il est rentré très favorablement impressionné. "J'ai décousert un autre basket, plus rapide, plus physique. Et techniquement, il y a pas mieux". Il faut dire que le stage de
Pitteburg est unanimement reconnu comme le meilleur stage des États-Unis. "
Toutes les grandes Vedettes américaines sont passées par là... ".
Dans cette cathédrale du BASKET, Jérôme Monnet,a côtoyé quelques 400 stagiaires de 13 à 18 ans, dont près de cent français. De nombreuses nationalités étaient représentées "Il y avait même des Australiens, des Danois ..." . Le programme sportif était des plus copieux. Cela commençait par des étirements, avant même le petit-déjeuner: Suivaient ,des ateliers, des matches l'après-midi, des conférences, des rencontres entre, coaches en guise de démonstrations... Jérôme n'est-il pas rentré saturé de basket? "Pas du tout" , le président Louis MALECKI peut être rassuré.
En fait, Jérôme Monnet est revenu des USA avec la satisfaction d'avoir beaucoup et bien travaillé.
Les stagiaires étaient répartis dans quatre groupes, par niveaux. La première semaine, le Bressan figurait dans le deuxième groupe. La seconde semaine, il fut intérieur dans le groupe des meilleurs ! Mieux : au bout du compte, il fut sélectionné pour disputer le match dessert, rassemblant les meilleurs stagiaires.
Et Jérôme Monnet, qui fut le seul Français admis dans le premier groupe eut encore une autre satisfaction: il reçut le challenge récompensant le basketteur ayant effectué la meilleure progression au cours du stage. Chapeau !
Dans quels secteurs du jeu estime-t-il avoir le plus progressé ? La réponse est instantanée. "Dans la prise de position aux rebonds et sur le plan défensif:" , Jérôme Monnet a la tête sur les épaules, et il sait très bien où il en est. Il continuera à travailler. Pour mieux capitaliser ses acquis.